Quelles sont les maladies transmises par les rongeurs ?

12 avril 2021
Dératisation

Les rongeurs, notamment les rats et les souris, sont à l’origine d’un grand nombre de maladies vectorielles via leurs déjections.

Voici un rapide aperçu des affections les plus graves. Méfiez-vous : la plupart de ces maladies peuvent être transmises par d’autres rongeurs, comme la fouine ou le blaireau.

Leptospirose

Micro- organisme le plus souvent  responsable : Leptospira interrogans

Période d’incubation : 4 à 14 jours

La leptospirose se contracte au contact des urines infectées, mais aussi via les eaux et les boues contaminées par les animaux malades.

Parmi les symptômes de la leptospirose, il y a la fièvre, les maux de tête ou douleurs articulaires et musculaires. Dans certains cas, vous pourrez avoir une atteinte aux reins, au foie ou aux poumons

Tous les ans, 1 million de formes graves contractées dans le monde avec environ 6% de décès

En France métropolitaine 700 cas de formes graves recensées en 2019 avec environ 10% de décès

Chorioméningite lymphocytaire

Les rongeurs sont le réservoir naturel de ces virus.

Micro-organisme responsable : Mammarenavirus ex-arénavirus

Les arenaviridae sont des virus responsables de fièvres hémorragiques.

C’est une maladie virale qui se transmet par contact direct avec un animal infecté, ou bien en respirant de la poussière contaminée.

La plupart des personnes qui contractent la chorioméningite lymphocytaire sont asymptomatiques ou présentent des signes très légers : fièvre, frissons, sensation de malaise.

Dans les cas les plus aigües, syndrome méningé fébrile avec céphalées, nausées, intolérance à la lumière.

Le diagnostic est complexe : il nécessite une ponction lombaire et une analyse de sang. Cette maladie est rare en milieu urbain. Elle ne concerne que les personnes qui travaillent dans un milieu contaminé par les rats.

Moins de 1% de cas mortel recensés par an dans le monde

Tularémie

Réservoirs naturels : rats, souris, mulots, écureuils, lapins, lièvres, mais aussi ovins et bovins.

La Tularémie est une maladie d’origine bactérienne de la famille des coco bacilles.

Souche responsable : Francisella tularensis

Cette bactérie a la propriété de traverser la peau saine.

La contamination peut provenir d’un animal mort ou vif. Vous pouvez aussi contracter la maladie en consommant de la viande contaminée.

La maladie peut prendre plusieurs formes graves lorsqu’elle est la conséquence d’une infection massive : ulcères ganglionnaires, méningite, septicémie, péritonite…

Les symptômes sont  très divers : fièvre, asthénie, frissons, maux de tête et de gorge. Dans certains cas, des troubles gastro-intestinaux peuvent apparaître.

33% de mortalité dans les cas non traités

Très peu de cas en Europe occidentale mais de nombreux cas en Europe orientale et en Scandinavie

Fièvre d’Haverhill

Réservoir : rat ou souris sauvage

La Fièvre d’Haverhill est une maladie d’origine bactérienne transmise par streptobacillus moniliformis aussi appelée « fièvre par morsure de rat », elle est transmise par morsure ou égratignure du rat.

Période d’incubation :de 3 à 21 jours.

Une fois que la maladie se déclare, vous pourrez être pris d’une fièvre avec céphalée et de vomissements.

Dans certains cas, des tâches peuvent apparaître au niveau de la plante des pieds, de la paume des mains. Cela est dû à l’infiltration de sang sous la peau.

Le traitement à la pénicilline G pendant 10 à 14 jours est très efficace.

Peste bubonique

Sans doute la pire des maladies véhiculées par le rat, bien qu’elle ne soit pas transmise par l’animal en lui-même, mais par la puce qui le parasite.

Même si la peste a quasiment disparu en France, elle était présente jusque dans les années 60 à Madagascar (voir les archives de l’Institut Pasteur). En France, le dernier cas recensé date de 1945.

Les rongeurs sont directement ou indirectement responsables de plusieurs maladies graves qui se transmettent à l’homme et aux animaux de compagnie. Dans les environnements urbains, les rats et souris prolifèrent près des sources de chaleur et de nourriture. Vous ne devez donc les laisser s’installer sous aucun prétexte près de chez vous.

Si vous avez remarqué la présence de ces rongeurs nuisibles commensaux, nous vous conseillons d’appeler un professionnel.

Partagez l'article
 

Articles qui pourraient vous intéresser

Dératisation

Comment éviter que les rats n’entrent dans votre logement en hiver ?
04 février 2021
Comment faire pour éviter que les rongeurs ne viennent s’installer chez vous ? Et s’ils ont déjà colonisé notre espace intérieur ? Voici une stratégie de lutte méthodique et efficace.