Pigeons : comment éviter qu’ils s’installent ?

18 février 2021
Dépigeonnisation

Les pigeons ont un pouvoir de nuisance très élevé : entre le bruit, les excréments et les maladies, ils font vivre l’enfer aux personnes qui sont victimes de leurs agissements.

Étant donné qu’ils font partie des oiseaux les plus nombreux, il est illusoire de penser que vous pouvez les exterminer. Alors, comment éviter qu’ils s’installent à proximité de votre logement ou de votre local professionnel ?

Évitez de leur donner à manger

Les pigeons ont un statut paradoxal dans l’imaginaire populaire. Ils sont catégorisés comme animaux nuisibles par la législation, mais attirent la sympathie de certaines personnes qui n’hésitent pas à les nourrir (voir une étude ethnologique sur les nourrisseurs de pigeons).

  • Première règle : ne leur donnez pas à manger. Un pigeon est capable de voler sur une très longue distance pour retrouver celui ou celle qui l’a alimenté.

De même, ne laissez pas traîner vos poubelles à l’air libre. Elles constituent une source de nourriture et vous aurez tôt fait d’avoir une colonie de pigeons qui déchireront les sacs et rependront les détritus à terre.

  • Pour rappel, donner à manger aux pigeons est passible d’une contravention de 3e classe, ce qui vaut jusqu’à 450 € d’amende.

Créez un environnement le plus inhospitalier possible

Faites en sorte que les pigeons ne puissent pas se poser ni créer leur nid sur le toit ou aux abords de vos locaux.

Voici quelques astuces :

  • Picots anti-pigeons : ils éloigneront les oiseaux sans les blesser.
  • Câble très fin sur les bordures : le pigeon ne pourra pas se poser dessus et ira plus loin.
  • PVC ou plexiglas sur les revêtements inclinés afin de créer une surface glissante
  • Clips à picots pour les gouttières
  • Grille ou capuchon spécial pour les cheminées
  • Pour les toits en tuile : installez les plaques spéciales afin d’empêcher que les pigeons se glissent sous les tuiles et y installent leur nid.

Pour les jardins, les moyens de lutte sont un peu différents. Au pied des arbustes, mettez des pis ou des bâtonnets. Des pots de terre cuite à l’envers peuvent aussi être efficaces. Le but est qu’ils n’aient pas d’espace pour faire leur nid.

Si vous avez des arbres fruitiers, protégez-les avec des filets.

N’hésitez pas à les effrayer

Si vous n’avez pas envie de transformer l’extérieur de vos locaux en forteresse et que vous avez des pigeons qui rôdent dans les parages utilisez des effaroucheurs électroniques.

C’est un dispositif que l’on place aux endroits stratégiques (arrête de toit, bordure) et qui crée un champ électromagnétique, lequel perturbera les oiseaux et les tiendra éloignés. Les plus téméraires, en se posant sur les tiges, recevront une légère décharge électrique.

Les dispositifs fixes (mobiles qui réfléchissent la lumière, épouvantails) ont l’avantage d’être peu onéreux, mais donnent des résultats contestables. Sans compter qu’il faudra les déplacer régulièrement sous peine que les pigeons comprennent qu’il s’agit d’une ruse.

 

Pour tenir les pigeons loin de chez vous, il suffit de rendre l’environnement le plus inhospitalier possible, c’est-à-dire les priver de nourriture et faire en sorte qu’ils n’aient aucun endroit pour installer leur nid. S’ils ont déjà élu domicile, vous devrez faire appel à un service de dépigeonnisation.

Partagez l'article
 

Articles qui pourraient vous intéresser

Dépigeonnisation

Pigeonniers : un outil essentiel pour la maîtrise des populations
21 juin 2021
Les pigeonniers ont une existence qui remonte à l’Égypte antique. Aujourd’hui, ils constituent un outil très efficace dans la maîtrise des populations en milieu urbain.