• Assainissement

Assainissement

Problème de canalisations ?
Recherchez et contactez le technicien le plus proche de chez vous :
Devis gratuit – Intervention rapide partout en France !

Assainissement

Le traitement des canalisations par procédé biologique s’adapte à tout type de canalisations. Il a pour particularité de dégrader les matières organiques colmatées le long des parois des canalisations verticales et horizontales sans risque de les altérer.

Ce procédé se réalise en 6 étapes :

  1. Diagnostic
    1. Pour fournir des indications sur l’état des canalisations, nombre de colonnes, réduction du diamètre des canalisations par accumulation des déchets organiques ou d’origine végétale, vérifier les canalisations horizontales pour connaître le taux de charge.

  2. Curage préalable
    1. Procéder à un curage du pied de chute ou du réseau horizontal, afin d’éviter tout risque d’engorgement, grâce à un véhicule hydrocureur.

  3. Préparation
    1. Il est important avant les phases d’ensemencement, de préparer les activateurs bactériens et les bactéries.

  4. Pré-traitement de choc
    1. Le pré-traitement (activateur bactérien) a pour but d’apporter l’azote et le phosphore qui déclencheront le travail biologique.

  5. Ensemencement
    1. Mise en situation des bactéries, qui par leur action vont dégrader les matières organiques accrochées aux parois des canalisations. Trois interventions seront étalées sur 30 jours.

  6. Traitement d’entretien
    1. Il est fortement conseillé à la suite d’un traitement de choc d’entretenir les canalisations par le biais de traitements réguliers. Une opération de rinçage et de curage peut être effectuée en option pour faciliter les évacuations de sédiments.

Ce que dit la réglementation

En vertu de l’article L 1331-4 du code de la santé publique, les ouvrages nécessaires pour amener les eaux usées à la partie publique du branchement doivent être maintenus en bon état de fonctionnement par les propriétaires.

Les nuisances

Les canalisations entartrées produisent un gaz toxique. L’hydrogène sulfureux, saturant l’air, corrode les conduits en fonte, dessèche ceux en PVC et détériore les joints. Cet état provoque des odeurs nauséabondes.

Les canalisations verticales délaissées s’encrassent ce qui diminue leur diamètre intérieur et peut obstruer les chutes d’eaux usées limitant ainsi leur écoulement et entraînant des inondations.

Une agence pour intervenir près de chez vous

Chargement en cours ...
Une erreure technique est survenue
Aucune agence aux alentours pour votre recherche