Hotte de cuisine mal entretenue : risque d’incendie

17 mars 2021
Hottes de cuisine

Les feux de cuisine sont l’une des premières sources d’accidents domestiques en France. Et les hottes aspirantes mal entretenues sont souvent pointées du doigt.

Voici ce que vous risquez réellement si vous ne prenez pas soin de votre aspiration. Découvrez aussi comment, et à quelle fréquence, entretenir votre système pour éviter la catastrophe.

Risque d’incendie : la hotte est-elle vraiment coupable ?

Que les choses soient claires : la combustion spontanée des graisses contenues dans le filtre de la hotte est très rare, voire quasi impossible.

L’accumulation de matière grasse joue un rôle catalyseur dans les incendies. Il suffit d’approcher une source de chaleur de la hotte pour que tout s’embrase.

En outre, plus vous avez une installation puissante, plus l’appel d’air sera important et plus la force de l’incendie sera démultipliée.

Pour éviter les risques, ne faites pas de flambées sous votre hotte. Méfiez-vous aussi des feux de friteuse et des brûleurs défectueux.

Entretien régulier de la hotte pour les particuliers

Si vous êtes un particulier, le filtre doit être lavé ou changé tous les trois mois environ.

Pour les hottes à recyclage, changez les charbons tous les 4 mois. Si vous avez un filtre régénérable, c’est tous les ans qu’il faudra faire le changement.

Pour faciliter la maintenance, optez pour un appareil avec un filtre métallique : vous n’aurez qu’à mettre ce dernier au lave-vaisselle pour le nettoyer.

N’oubliez pas non plus de passer un chiffon sur la hotte en elle-même pour enlever les dépôts de graisse, car ces derniers peuvent aussi prendre feu.

Maintenance des hottes pour les professionnels

La maintenance des systèmes de ventilation pour les ERP (Établissements Recevant du Public) est encadrée par l’Arrêté du 25 juin 1980 : « Les vérifications périodiques doivent avoir lieu tous les ans et concernent (…) les installations de traitement d’air et de ventilation ».

Cet entretien doit être réalisé par un professionnel. S’il n’est pas fait, vous serez tenus responsables en cas d’incendie. Vous encourrez des sanctions civiles, voire pénales.

Cette vérification doit être complétée par un nettoyage hebdomadaire des filtres et par un entretien des conduits d’extraction :

« Le conduit d’extraction des buées et graisses doit être nettoyé avant chaque mise en place et au moins tous les six mois ».

Que sont les autres mesures à prendre pour limiter les risques d’incendie ?

En premier lieu, ayez toujours à proximité une couverture anti-incendie afin d’étouffer tout départ de feu.

Si vous faites beaucoup de cuisine grasse, un petit extincteur à eau pulvérisée est aussi une bonne.

Si jamais vous faites face à un début de feu, coupez toutes les arrivées d’électricité et de gaz. Surtout, n’utilisez pas d’eau : cela provoquera une explosion de flamme qui embrasera tout alentour.

 

Les filtres de hottes non entretenues sont un vecteur d’incendie à ne pas négliger. Selon que le système de ventilation soit utilisé dans un cadre professionnel ou personnel, l’entretien doit se faire toutes les unes à douze semaines. Si vous avez un ERP ou que vous êtes tout simplement très soucieux de votre sécurité, appelez une entreprise de nettoyage pour l’entretien de votre hotte.

Partagez l'article