Installation de tours à hirondelles

Installation de tours à hirondelles par AVIPUR CENTRE-EST

C'est sur les communes de Fourchambault et de Cosne Sur Loire que la filiale AVIPUR CENTRE-EST, dirigée par Alexandre LEFEVRE,  a réalisé un projet d'installation de tours à hirondelles pour un bailleur social, Nièvre Habitat, qui avait entrepris des travaux d'isolation en extérieur sur des bâtiments. Des nids d'hirondelles de fenêtres devaient être détruit pour faire ces travaux.

Sur Fourchambault, s'appuyant sur la législation protégeant les hirondelles, le bailleur avait déjà commandé les tours auprès du fournisseur Biosymbiose

AVIPUR CENTRE-EST s'est chargé de la réalisation des massifs bétons et l'installation des tours sur le domaine du bailleur.

Sur la commune de Cosne sur Loire, le maitre d'œuvre et le maitre d'ouvrage, s'étant rendu compte de la même problématique hirondelle sur les bâtiments, ont arrêté les mêmes travaux d'isolation extérieur et déposé un dossier de mise en place de tours à hirondelles auprès de la DREAL.

Etant au courant que  Nièvre Habitat cherchait une solution viable et de qualité, AVIPUR CENTRE-EST, déjà prestataire dératisation et désinsectisation depuis bientôt 5 ans sur ce même bailleur, a alors proposé de s'occuper de la réalisation et de la pose de ces tours. Le contact a alors été pris avec Mme BOURACHOT Laura, Technicienne de Nièvre Habitat et chargée du projet.

Le choix du lieu, le Parc Schweitzer,  étant défini par la DREAL et par le bailleur, il restait à réaliser les plans et la fabrication des tours.

AVIPUR CENTRE-EST s'est  alors rapproché de l'ESAT du Morvan, dirigé par Mr DA COSTA Mario, pour faire réaliser ce projet. Décision a été prise de faire ces tours en sapin du Morvan, le Douglas, bois réputé pour sa bonne tenue dans le temps et son esthétique naturel. Le fait que le projet et la réalisation soit entièrement nivernaise intéressait d'autant plus Nièvre Habitat, très impliqué dans la sauvegarde de l'emploi sur le département et sensible aux produits émanant du terroir.

Les équipes d'AVIPUR CENTRE-EST ont alors posé ces deux tours qui sont équipées de repasses à batterie, imitant le sifflet des hirondelles. Des nids d'hirondelles en résine (31 nids par tours) ont été posés. Tout est donc en place pour que les hirondelles investissent les lieux.

RAPPEL : que dit la loi sur les oiseaux protégés ?

En France, les hirondelles et les martinets bénéficient d'un statut juridique qui fait d'eux des oiseaux intégralement protégés. Ce régime de protection est issu de la loi du 10 juillet 1976 sur la protection de la nature aujourd'hui codifiée aux articles L 411-1 et suivants du Code de l'environnement.

La loi interdit de capturer ces oiseaux, de les détruire, de les mutiler ou de les perturber intentionnellement, de les détenir en cage, de les transporter (qu'ils soient vivants ou morts), de les acheter ou de les vendre. Sont également prohibés pour les œufs ou les nids : l'enlèvement ou la destruction, ainsi que la destruction, l'altération ou la dégradation de leurs milieux.

Le Code de l'environnement prévoit que tout responsable d'une infraction s'expose à une amende pouvant aller jusqu'à 9 146,94 euros et/ou une peine d'emprisonnement pouvant aller jusqu'à 6 mois.