Un effaroucheur classique : effrayer les oiseaux par des signaux visuels

Les méthodes les plus anciennes et les plus classiques pour effaroucher les oiseaux reposent sur des signaux visuels : ainsi, les épouvantails, les CD aux reflets métalliques, les ballons colorés, ou encore les cerfs-volants aux formes aviennes sont des moyens de lutte efficaces mais peuvent présenter certains inconvénients dans la mesure où les oiseaux nuisibles finissent par s'habituer à côtoyer ces pièges visuels.

Des méthodes de plus en plus perfectionnées et applicables à grande échelle

Ces dernières années, des effaroucheurs d'oiseaux électroniques ont été mis au point. Ces appareils imitent les cris des rapaces, faisant fuir les espèces visées (corneille, étourneaux,…). Pour un usage professionnel, il existe également le canon à gaz effaroucheur d'oiseaux, qui produit des détonations à forte intensité sonore. Dans le domaine agricole, il est aussi possible de protéger les cultures avec une méthode d’effarouchement en installant des filets anti-oiseaux ou encore des cages anti-oiseaux, notamment sur les arbres fruitiers.

Une nouvelle approche avec des rapaces

En ville, les colonies de taille importante formées par les moineaux, étourneaux, corneilles ou encore pigeons peuvent poser de nombreux problèmes (bruit, déjections,…), que ce soit dans les cultures, les aéroports, les grandes villes ou encore les centres de décharges. Certaines villes tentent un nouveau moyen de lutte, qui consiste à placer de véritables rapaces à proximité des grandes colonies, le but étant que l'oiseau prédateur morcelle ces dernières. Cette solution semble idéale car naturelle, sans nécessité de destruction des oiseaux nuisibles, et ne produisant aucune pollution sonore ni visuelle.

Apprenez en plus sur :
Effaroucheur d’oiseaux
Effaroucheur de goélands et de mouettes
Effaroucheur de corbeaux
Effaroucheur d’étourneaux
Effaroucheur de pigeon
Fauconnier